Revue de presse de rentrée

Géovélo dans le magazine Grazia

L'appli privilégie les rues peu passantes, offrant davantage de tranquillité et de sécurité.

APPLI DE LA SEMAINE – Créée en 2014, cette appli made in France ambitionne de devenir le “Waze” du vélo.

C’est quoi ? Parce que les services de géolocalisation et de calculs d’itinéraires ne sont pas optimisés pour les cyclistes, cette start-up se concentre sur les besoins des deux-roues en proposant des trajets empruntant au maximum les pistes/bandes cyclables, puis les routes les plus appropriées, les plus sécurisées… et aux dénivelés les moins ardus ! Comme sur “Waze”, c’est la force de la communauté qui fera (ou non) le succès de cette appli : les utilisateurs sont encouragés à signaler une route dangereuse ou embouteillée, afin de prévenir les cyclistes suivants.

Qui l’a imaginée ? Benoît Grunberg et Gaël Sauvanet, un diplômé d’histoire de l’art et un docteur en informatique spécialisé dans les méthodes de calcul d’itinéraires. En 2010, ils créent ensemble une start-up intitulée La Compagnie des Mobilités, qui développe et commercialise des produits et services d’aide aux déplacements doux avant de lancer en 2014 cette appli qui revendique aujourd’hui 70 000 utilisateurs actifs, dans 12 villes de France (Avignon, Blois, Caen, La Rochelle, Lyon, Nantes, Mulhouse, Orléans, Paris, Rennes, Toulouse, Tours).

Le petit plus ? Le guidage vocal… pour ne pas avoir à tenir son smartphone dans une main ou à s’arrêter toutes les cinq minutes !

On la trouve où ? L’appli Geovelo est disponible gratuitement sur iOS (AppStore) et Android (Google Play).


Hopways pour la rentrée sur Maddyness

Organiser le temps extra-scolaire

Enfin, cerise sur le gâteau, Hopways et Kidygo permettent également d’organiser les déplacements de vos bambins, ô combien compliqués. Le premier propose des abonnements pour les transports réguliers mais aussi de regrouper les demandes pour une sortie ou une activité extra-scolaire et même d’accompagner les enfants… à pied pour garantir leur sécurité y compris sur des trajets courts. Kidygo s’est, elle, spécialisée dans l’accompagnement lors des trajets longue distance. Pratique notamment pour les parents séparés dont les enfants sont en garde alternée.


Autorigin vous aide à déterminer quand vendre votre véhicule

Depuis plus de deux ans la start-up Autorigin entend valoriser le secteur des véhicules d’occasion. Avec la révision des conditions de la prime à la casse, Autorigin a décidé de mener une étude afin de savoir à quel moment il était plus judicieux de revendre son véhicule.

D’après les résultats du sondage d’Autorigin, 70 % des Français ont déjà vendu un véhicule d’occasion. Pour 64 % d’entre eux il s’agissait d’une voiture, pour 17 % d’un deux-roues et pour 16 % d’un utilitaire. En ce qui concerne les voitures, 70 % des Français les revendent dans les 3-6 ans, et 65 % avant qu’elles n’atteignent les 100 000 kilomètres. Le diesel reste le type de motorisation le plus racheté, représentant 46 % selon l’étude. Suivent l’essence (32 %), l’hybride (18 %) et l’électrique (4 %).

Article à lire en intégralité sur Décision Atelier


Smilee donne le sourire aux automobilistes

Le CNPA (Conseil National des professionnels de l’Automobile) a dévoilé en juillet Smilee, une application pour smartphone innovante destinée à améliorer l’expérience client dans les stations-service.

Grâce à l’application Smilee, l’automobiliste a la possibilité d’alerter la station-service la plus proche de son arrivée et l’informe de la quantité de carburant et des éventuels autres services qu’il souhaite, tels que des boissons, le lavage de son véhicule, etc. La commande et le paiement se font en ligne. Le client se fait ensuite servir sur place sans sortir de son véhicule.

Développée conjointement avec la startup JustBip et disponible sur Apple comme sur Android, Smilee renoue avec une tradition perdue, celle du service sur piste, offrant par-là même un gain de rapidité aux clients des stations-service. Chaque utilisation de Smilee coûte un euro à l’automobiliste, mais est gratuite à partir de huit euros d’achats additionnels (hors carburant).

Article à découvrir dans l’Automobile Magazine

Laisser un commentaire