My Anatol remporte le concours de start-up de la CAC 2019

Article issu du Journal de l’Automobile

La cinquième édition de la Conférence Automobile Connectée n’a pas dérogé à la règle. Le concours de start-up a vu le sacre de My Anatol, une jeune pousse qui œuvre à régler les problèmes de congestion urbaine.

Le successeur de WeNow est désormais connu. Le concours de start-up organisé en marge de la Conférence Automobile Connectée (CAC), qui s’est tenue le 21 mars 2019, a vu le sacre de My Anatol. L’entreprise fondée en 2017 par Jean-Baptiste Rougé, Thierry Chiche et Mikhail Tarassov a obtenu le plus grand nombre de voix parmis les participants à l’événement annuel du Journal de l’Automobile.

My Anatol fait partie des jeunes pousses accélérées au sein du Moove Lab la structure dédiée du CNPA et soutenue par Via ID (groupe Mobivia). Elle a présenté son concept qui vise à réduire les problématiques de congestion dans les zones urbaines. Pour ce faire, la société propose aux villes et aux autorités organisatrices de mobilités (AOM) de disposer d’une plateforme et d’un portail permettant de paramétrer les recommandations d’itinéraires faites aux usagers de la route et des solutions de transport, en fonction des conditions de qualité de l’air.

Pour les utilisateurs, My Anatol se présente sous forme d’application, fonctionnant tel un assistant de mobilité nouvelle génération qui reflète les recommandations de la ville et connecte de manière personnalisée la voiture à la biodiversité des solutions de mobilité disponibles. Une contextualisation des choix de mobilité à laquelle les professionnels, venus écouter des débats sur l’expansion des solutions de mobilité de service (MaaS), ne sont pas restés insensibles. Et ils ne s’y sont pas trompés : My Anatol, qui a été lauréat du start-up challenge Movin’On 2018, fait partie de la 3e promotion du Moovelab, l’incubateur mobilité de Station F à Paris et a été sélectionnée dans le top 150 des start-up européennes de la mobilité par le European Startup Prize Mobility.

Outre My Anatol, quatre autres start-up ont participé à cette finale. Sont ainsi montés sur scène les représentants de Spopin (autopartage), Felix City Bird (scooters électriques avec chauffeur), BTU Protocol (système embarqué de réservation de services sécurisé par blockchain) et ISCAB (casier connecté pour échange de clé et paiement de services en concession).

Pour mémoire, au cours des quatre précédentes éditions, la CAC a récompensé Karos, Ector, Toucan Toco, Kleen Now et We Now.

Fierté au Moove Lab !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *